Six mois pour apprendre le chinois, est-ce suffisant ? Mes 3 objectifs.

objets de bureau pour objectif de chinois

Titre alternatif : Personne ne devient bilingue en six mois, et c’est ok !

La réaction que j’entends le plus souvent lorsque j’annonce mon projet de partir six mois à Taïwan pour apprendre le chinois c’estAh bon ? C’est vraiment inhabituel comme projet mais c’est top !”. La seconde c’est “Euuh, mais tu penses vraiment que six mois ce sera suffisant pour parler chinois ?”. J’ai même déjà reçu la version moins sympa de cette remarque “J’espère que tu te rends bien compte que le chinois c’est super compliqué et que tu ne seras pas duuu touuut bilingue en six mois”.

Alors évidemment non, je ne pense pas revenir bilingue au bout de six mois.
Ce n’est même pas mon objectif : pourquoi est-ce que je voudrais devenir bilingue alors que ne suis même pas sûre de rester ?

 

 

Objectif 1 : Reprendre les bases du chinois

Je suis bien consciente que le mandarin est une langue difficile à apprendre et à parler.
Comment je le sais ? J’en ai fait deux ans avec différents professeurs et donc différentes méthodes de travail.
J’aime beaucoup apprendre le mandarin, bizarrement je trouve du plaisir à apprendre cette langue. Peut-être parce que ça fait travailler la patience, je ne sais pas trop…

Je pars donc à Taiwan avec l’objectif premier de reprendre les bases pour avoir un niveau débutant avec lequel je serai capable de “survivre” au quotidien. Puis travailler seule par la suite pour maintenir et améliorer mon niveau.

 

 

Objectif 2 : Être à l’aise à l’oral

Mon second objectif est de devenir à l’aise à l’oral.

L’oral est la partie la plus difficile car elle ne peut s’apprendre seule mais est essentielle à la bonne maîtrise de la langue. Je m’explique : pour chaque syllabe, il existe quatre tons = quatre façons différentes de prononcer cette même syllabe. En fonction du ton, la signification change du tout au tout (exemple : “ma” peut signifier cheval ou maman, pas vraiment la même chose donc).

A l’opposé, le vocabulaire est la partie la plus simple pour moi puisqu’il faut apprendre “bêtement” de nouveaux mots, ce que je peux faire seule en copiant des dizaines de fois le même caractère afin de le retenir.
Il faut savoir qu’il n’existe pas de conjugaison en mandarin : pour parler au passé, il suffit de rajouter le mot “hier” dans la phrase et de faire la déduction. Alors certes, il me reste la grammaire à développer mais avec un bonne dose de motivation et de travail ainsi qu’avec un bon manuel, je pense pouvoir m’améliorer seule.

 

Objectif 3 : Apprendre vite et de façon intensive

J’ai toujours été plutôt ambitieuse dans mon projet professionnel et parce que je suis diplômée en marketing et que c’est un domaine super bouché, je me suis toujours dit qu’il fallait que je maîtrise trois langues.
Pour l’instant j’ai le français et l’anglais. Pour ma troisième langue, j’ai énormément hésité entre l’italien et le chinois. L’italien car c’est une langue importante dans le secteur de la mode, secteur pour lequel j’ai un grand intérêt et le chinois car la Chine est un pays très dynamique économiquement.

J’ai finalement penché pour le chinois car j’ai toujours eu envie de vivre à l’étranger et que j’aime beaucoup l’Asie. Alors oui la Chine n’est pas l’Asie, on est d’accord. Ce que je veux dire par là, c’est que j’ai envie de vivre quelques temps à l’étranger et quitte à partir à l’étranger pendant plusieurs années, autant aller dans un pays complètement lointain et différent. De plus, je pense que le chinois sera un véritable atout sur mon CV. D’ailleurs, même si je ne vis jamais en Asie, ces six mois à Taïwan me permettront de mieux faire l’expérience de la culture, ce qui me servira forcément si je souhaite trouver un travail en lien avec l’étranger lors de mon retour en France.

 

Et vous, quels sont vos objectifs en chinois ?

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *